H comme Héritage : Dettes, Titres et Papiers

Notaire prenant des notes et établissant un acte en présence de la famille http://www.noisylesec-histoire.fr/2018/02/les-notaires-noiseens-histoire-dune-profession/

Depuis quelques semaines, je passe à travers l’acte notarié enregistré en septembre 1807, à la suite de la mort de Nicolas Gervaise mon ancêtre direct de 7e génération. Le document d’une dizaine de pages se divise en plusieurs sections et, après la vente de droits successifs de Marie Anne Gervaise à son frère Nicolas Joseph Gervaise et l’évaluation des biens essentiels des époux Gervaise-Cresset grâce à un inventaire, on y aborde aussi les dettes du couple ainsi que les autres titres et papiers.

Argent comptant Déclare ladite dame Gervaise qu’elle n’a point d’argent comptant dépendant de ladite communauté Cy succ… Déclaration

Dettes actives Déclare ladite dame Gervaise qu’il n’est rien dû à ladite communauté Cy… Déclaration

Dettes passives ladite communauté doit les sommes suivantes 1. A la veuve Rousseau Daneault, marchande à Meung la somme de quatorze francs soixante-dix centimes pour ouvrage et ouvrage de son état de lingère Cy (en marge 14-70) 2. A Marie Anne Gussier veuve de Jean Lefebvre, marchande d’épicerie à Meung la somme de six francs pour marchandise de sa boutique Cy (en marge 6) 3. A Saintou boulanger à Meung la somme de dix-huit francs pour fourniture de pain Cy (en marge 18) 4. Au Sieur Gervaise Petit, l’une des parties, la somme de trois cent quatorze francs et quatre-vingt dix centimes pour argent prêté en … du … qu’il a fait du prix devais retirer des dernières récoltes qui lui ont été vendu Cy (en marge 314-90) 5. Au Sieur Gervaise Rimbault, l’autre des parties, la somme de deux cent trente-cinq francs et quatre-vingt dix centimes pour avance et prix des différentes marchandises, de pierres (?) … et fumier suivant le compte fait Cy (en marge 235-90) (en marge Total 689-50)

Frais funéraires 51 f à M Trousseau (?) … pour … … la somme de cinquante et un francs ; 74 f à M le Curé pour le culte la somme de soixante-quatorze francs ; 9 f à Recabol (?), menuisier à Meung la somme de neuf francs

Autre passif Il est … du au Sieur Gervaise Rimbault le jeune la somme de trois cents francs pour argent qu’il a prêté depuis un an audit défunt Gervaise père, ainsi que les autres enfants Gervaise en ont connaissance Cy (en marge 300)

Titres et Papiers Une reconnaissance souscrite par le Sieur Guillaument Gervaise le quatre Germinal de l’an quatre au profit du Sieur Nicolas Gervaise de la somme de quatorze cent francs à valoir pour ce qu’on pourrait leur devoir dans les successions futures desdits Sieur et dame Gervaise père et mère et ce pour égaller aux dots que ces derniers ont fourni aux deux autres enfants Gervaise. Ladite reconnaissance écrite sur papier timbré … notariée et cotée Mr Primeau (?)

De là en cet endroit les dits sieur Guillaument et la dame son épouse de leur … qu’ils doivent à ladite communauté la somme de mille francs qui leur ont été prêté du vivant dudit sieur Nicolas Gervaise prêté à l’époque du trois ventôse an onze avec les conditions de faire l’imputation sur leurs droits sur la succession du …. et ont signé Marie Janne Gervaise Jean Guillaument

On se souviendra que j’ai déjà abordé les circonstances particulières du mariage de Jean Charles Barthélemy Guillaument et Marie Jeanne Gervaise, le 28 août 1792. Le mariage avait été célébré très tard et en l’absence des parents de la mariée, son père avait donné son consentement par procuration. Comme elle était âgée de 20 ans et quelques mois, donc encore mineure, cette autorisation paternelle était indispensable. Je m’étais beaucoup questionnée sur les raisons d’un mariage aussi tardif et sur les possibles tractations qui l’avaient précédé.

Marie Jeanne était la première des trois enfants Gervaise à se marier mais elle était déjà enceinte et grâce à ce document nous apprenons qu’elle était aussi sans dot. Comme mentionné dans cette dernière section de l’inventaire, ses deux frères ont reçu de l’aide de leur père. D’abord Nicolas Joseph, boucher, qui s’est marié 1794 soit deux ans après Marie Jeanne à l’âge de 26 ans puis, Louis Joseph, tonnelier, qui s’est marié en 1798 à l’âge de 19 ans.

Le quatre Germinal de l’an quatre du calendrier révolutionnaire correspond au 24 mars 1796 et se situe exactement entre les deux mariages des fils Gervaise. À l’époque, le couple Guillaument-Gervaise avait déjà trois enfants, nés à un an d’intervalle et âgés de 3, 2 et 1 ans. Ils venaient aussi de perdre leur petit dernier, né le 1er janvier 1796 et décédé quelques jours plus tard. Les temps étaient probablement très durs mais, il semble que les relations entre les époux Guillaument-Gervaise et Nicolas Gervaise s’étaient améliorées et qu’ils étaient parvenu à négocier un prêt ainsi qu’un don semblable à l’aide accordée au fils ainé et qui sera aussi offerte au fils cadet pour bonne mesure. La somme prêtée de quatorze cents francs semble énorme si on considère que l’ensemble des biens d’une certaine valeur du couple Gervaise-Cresset a été évalué à environ huit cents francs.

Le second prêt contracté par Marie Jeanne et son mari, le trois ventôse de l’an onze qui correspond au 22 février 1803, pour la somme de mille francs sera quant à lui déduit de sa part d’héritage. Entre-temps, le couple a eu quatre autres enfants dont une morte vers l’âge d’un an.

Terres d’auvergne : Les scieurs de long

Le premier enfant né après le prêt substantiel de 1796 est mon ancêtre de 5e génération Charles Joseph Constant Guillaument né le treize fructidor de l’an cinq soit le 30 août 1797. Son acte de naissance témoigne de la nouvelle aisance de la famille. Son père qui jusqu’à présent se disait scieur de long indique maintenant être aussi marchand de bois.

Archives départementales du Loiret Meung-sur-Loire
Naissances : registre d’état civil (1793-an V) 4 NUM 203/1

Aujourd’hui treize fructidor an cinq de la république française devant moi Ivard (?) Chicoineau … officier public de la commune de Meung est comparu Jean Charles Barthelemy Guillaument, scieur de long et marchand de bois demeurant au dit Meung. Lequel assiste de Vrain Cosson, maçon et Marie Julie Beaujouau fille lingère tous deux majeurs et demeurant audit Meung, a déclaré que Marie Jeanne Gervaise sa femme est accouchée en sa maison ce jour sept heures du matin d’un garçon qu’il me présente et auquel il a donné les prénoms de Charles Joseph Constant d’après cette déclaration attestée par les dits témoins et la présentation qui m’a été faite dudit enfant j’ai rédigé le présent acte signe par tous les comparants et moi officier public. Signé J+C+B Guillaument Vrain Cosson Marie Julie Baujouau Vrain Cosson Chicouaneau…

Ce changement est important car les scieurs de long, dont le métier était rude et éreintant, se déplaçaient pour aller couper le bois des propriétaires de forêts. Le fait d’être lui-même marchand de bois semble indiquer qu’avec l’aide financière de son beau-père, il a pu acquérir des terres à bois. Cela lui permet de couper son propre bois et de le vendre sur les marchés. Une situation beaucoup plus profitable que de travailler pour d’autres.

La prochaine fois, je vais compléter mon exploration de ce document légal avec les termes du contrat de mariage du couple Gervaise-Cresset ainsi que l’inventaire de leurs nombreuses propriétés.

Publié par L'abécédaire de mes ancêtres

Bonjour, D'origine française, je vis au Canada depuis plus de 40 ans. Généalogiste amateure, j'essaye de retracer la vie de mes ancêtres. Grâce à l'aide inestimable de parents mais aussi à des photos d'époque et à des articles de journaux ainsi qu'à des documents d'état civil et d'archives, je m'efforce de remonter le temps. Les articles réunis dans ce blogue sont principalement destinés à ma famille mais aussi à toute personne intéressée à l'histoire du quotidien et de gens ordinaires ayant mené une vie supposément sans histoire. Dominique G.

Un avis sur « H comme Héritage : Dettes, Titres et Papiers »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :